top of page
  • Photo du rédacteurLa Page Inattendue

Vampyria America : Le Tombeau des Étoiles

Victor Dixen

Fantasy - Historique - Aventure

-> des infos sur Victor Dixen 

-> retour sur le Bal Vampyria 



Bal Vampyria 2024

Six desperados contre des légions de vampyres.

Une guerre totale pour le contrôle suprême des Amériques.

Un continent transformé en champ de bataille.


La France et l’Angleterre, les deux plus puissantes nations vampyriques de la Vieille Europe, se lancent dans une guerre sans merci pour le contrôle du Nouveau Monde. Dans ce conflit cataclysmique, les populations mortelles n’ont plus que deux fonctions : servir de chair à canon ou de réservoir de sang. Car les seigneurs de la nuit ne s’arrêteront pas avant d’avoir réduit les Amériques en cendres.


Les ultimes lueurs d’espoir avant la nuit éternelle.


Alors que les foyers de résistance humaine meurent l’un après l’autre, les étoiles elles aussi s’éteignent dans le ciel… L’issue semble inéluctable. À moins qu’une poignée de Desperados parviennent à unir les derniers peuples libres des Amériques. Mais comment fédérer la résistance, quand le venin de la discorde déchire jusqu’aux Desperados eux-mêmes ?


 

Oyez braves lecteurs ! Si vous lisez ces mots aujourd'hui, c'est que vous avez réussi à échapper aux crocs des créatures nocturnes ! Approchez, et laissez moi vous conter la suite des aventures des Desperados...



Nos six valeureux héros se sont enfuis du Necropolis Palace et ont échoué en plein coeur des landes désertiques américaines. Ils n'ont plus qu'un seul et unique objectif : rejoindre la Fronde de Santa Fe, qui se cache au plus profond des Terres stériles. Mais la route est longue et hantée par les pires abominations. Les Desperados parviendront-ils tous à rejoindre la résistance ?



Une fois n'est pas coutume, l'univers de la Magna Vampyria s'obscurcit de plus en plus. Plus la saga se développe et plus elle offre son lot de monstruosités. Dans ce tome, les personnages sont confrontés à une belle diversité de créatures issues du folklore des peuples premiers des Amériques. En parcourant le continent à leurs côtés, nous sommes de suite plongés dans un western horrifique délicieusement effrayant. Tout est mis en place pour nous faire ressentir ce que vivent les habitants de ce monde, et c'est fichtrement bien réussi ! C'est vraiment le plus gros point fort de la saga, et qui s'améliore de tome en tome.


Cependant, j'ai lu ce livre en Lecture Commune (LC) et nous avons tous été d'accord sur un fait : il s'agit vraiment d'un tome de transition. Si d'habitude je ne fais pas vraiment attention à ce genre de construction, ici, ça se ressent beaucoup. Si j'admire le travail de Victor Dixen depuis de très nombreuses années et que j'adore Vampyria, j'ai trouvé que ce volet était le moins bon de la saga. Les lourdeurs et les répétitions s'accumulent et dérangent la lecture. L'écriture en devient malheureusement assez superficielle, et c'est vraiment dommage. Mieux aurait fallu faire un résumé du tome précédent au début du livre que de réexpliquer jusqu'à quatre fois les mêmes choses. Pour cette raison, j'ai vraiment eu du mal à accrocher aux premiers chapitres.

De plus, d'autres points viennent un peu assombrir l'ensemble. Les intrigues étaient inégales, certaines beaucoup trop longues et lentes, et d'autres captivantes à souhait. Il y avait clairement des personnages bien plus intéressants à suivre, aussi bien pour leur arc narratif que pour leur évolution. Sincèrement, certains chapitres étaient explosifs, à la hauteur des autres tomes. Mais a contrario, d'autres s'enlisaient dans des longueurs dans lesquelles les personnages faisaient du sur-place et perdaient même en caractère. Et surtout, l'histoire est fragilisée par des facilités scénaristiques qui viennent briser sa cohérence, et qu'on ne trouvait pas dans les autres épisodes. Je pense notamment à un personnage de la première trilogie, censé être en France, qui pop comme par magie en plein milieu du désert américain, et disparaît tout aussi brutalement.


Néanmoins, Dixen en est le spécialiste, mais le dernier quart du livre offre des événements et des révélations absolument dingues, ahurissants, qui promettent un dernier tome fantastique et surtout explosif !



Mon impression finale est donc assez mitigée, mais je tiens à nuancer : en cinq tomes, c'est le premier qui me laisse ainsi sur ma faim. Ce n'est donc pas si négatif que cela, et je vous conseillerai toujours de découvrir cette saga hors-norme !



J'ai eu l'honneur et participer et de gérer le groupe des Roturiers de la grande LC organisée par @lesinfoslivres @labiblidecam @shcatharsis et @strawberry.books, et de rencontrer Victor Dixen pour un beau bal Vampyria (et qui a gentiment accepté de poser sur cette photo) :)


 

Éditions : Robert Laffont

Collection : Collection R

Pages : 528

-> des infos sur Victor Dixen 

-> retour sur le Bal Vampyria 


Comments


bottom of page