top of page
  • Photo du rédacteurLa Page Inattendue

Le Sang et la Cendre

Jennifer L. Armentrout

Fantasy - Romance ( ❗️érotisme et sexe❗️)



Alors que la rivalité grandit entre deux royaumes ennemis depuis toujours, une jeune femme dont le destin était tout tracé voit ses certitudes voler en éclats, et plus que tout... son cœur.

Une pucelle...

Choisie depuis sa naissance pour inaugurer une nouvelle ère de son royaume, la vie de Poppy n'a jamais vraiment été la sienne. Ses parents ont été tués quand elle était jeune et elle vit depuis recluse et surprotégée. Une vie solitaire, sans être touchée ni même regardée, sans contact avec l'extérieur et avec un seul moment à attendre : le jour de son Ascension.

Un devoir...

L'avenir du royaume tout entier repose sur les épaules de Poppy, mais elle n'est pas sûre de vouloir de cette destinée. Parce qu'elle a un cœur, une âme et qu'elle préfèrerait combattre les créatures qui ont causé son malheur. Et quand Hawke, un garde d'honneur chargé de la protéger jusqu'à son Ascension, fait irruption dans sa vie, il remet en question ses croyances, jusqu'à la tentation de l'interdit.

Un royaume...

Abandonné par les dieux et craint par les mortels, un autre royaume déchu se soulève, déterminé à reprendre ce qui lui est dû par la violence et la vengeance. Et alors que la menace se rapproche, Poppy est non seulement sur le point de perdre son cœur et d'être jugée indigne par les dieux, mais aussi sa propre vie à mesure que tout ce qui constituait son univers s'écroule inexorablement.


 

"Oh mes dieux" que c'était mauvais.

J'ai rarement autant détesté un livre. Une intrigue inexistante, une romance vulgaire, un univers vide, des personnages fades, une écriture lourde, des fautes presque à toutes les pages... Je continue mon énumération ou ça suffit pour vous dresser un tableau de l'ensemble ? Rien n'allait. Plus j'avançais dans le livre et plus je me sentais ennuyée, oppressée et dégoûtée. La vraie question est : comment ai-je fait pour venir à bout de ces presque 700 pages ? Je m'impressionne xD


Par où commencer ? L'idéal serait de vous présenter quelques aspects positifs afin de vous proposer un avis objectif. Mais pour être tout à fait honnête, je n'en trouve aucun...

Commençons donc par l'intrigue puisque c'est avant tout pour ça qu'on ouvre un livre. Bon, vous pouvez déjà le refermer. Il ne se passe absolument rien pendant les 2/3 de ce pavé mais le pire se trouve dans la dernière partie. Si l'ensemble est lent, ennuyeux et déprimant, la fin est complètement incohérente et prévisible. S'il-vous-plaît, on s'est bouffé 600 pages pour en arriver là ? Il y a de quoi casser un boulon, on le sentait venir depuis les premiers chapitres. Pfff, j'ai clairement perdu mon temps. On comprend d'ailleurs très vite que l'héroïne ne conservera pas son titre de "Pucelle" très longtemps. Elle part en vrille dès le chapitre 1, on a connu mieux en terme de suspense. Elle est complètement obsédée la pauvre, ça en devient gênant.


On en arrive donc à un point qui m'a particulièrement dérangée. C'est quoi cette obsession pour les scènes de sexe ? Qu'il y en ait quelques unes, soit, mais là elles arrivent à des moments inappropriés ? Et elles sont surtout extrêmement vulgaires et gênantes ! Elles m'ont sincèrement mise mal à l'aise.


Et que dire des personnages ? C'est à en pleurer de désespoir. Il faut d'abord savoir qu'il n'y en a que deux, tous les autres font office de tapisserie. Concentrons-nous de ce fait sur les deux tourtereaux (non je ne vous divulgue rien, tout est révélé dans le résumé du bouquin et je vous l'ai dit, il n'y a aucun suspense). Vous percevez ma souffrance à travers l'écriture ? Penser à eux me fait suffoquer. D'abord Poppy, l'héroïne . A-t-on déjà rencontré personnage principal plus insipide ? J'en doute. Lire l'histoire de son point de vue m'a donné l'impression d'être enfermée dans un esprit d'une stupidité étouffante. J'avais vraiment l'impression d'être devenue ignorante et bête, d'avoir perdu mon intelligence. Quant à Hawke, c'est le personnage le plus beauf et imbus de lui-même qu'il m'ait été donné de voir. Son comportement est incohérent et il est lui aussi un sacré chaud-lapin. Il n'y a pas un seul moment sans qu'il n'ait de mauvaise pensée, et cela même à des situations qui ne s'y prêtent pas ! Mais attendez, il est beau comme un dieu donc on lui pardonne tout. Qu'il soit obscène et lourd n'est qu'un détail, vous avez vu ses yeux dorés et sa mâchoire bien dessinée ? 😍😒


Le tout est narré par une plume franchement lourde et répétitive. Il n'y a aucune subtilité, c'est juste mal écrit. Et l'univers ! Je l'avoue, j'ai été impressionnée ! Je ne pensais pas qu'il était possible de faire aussi mauvais que celui de La Sélection (hop mon avis sur ce livre). Mais en fait, où est-il cet univers ? Toutes les bases sont artificielles et sans aucune originalité. On ne parle par de "vampire" mais de "vampry"... Ah non, ça n'a rien à voir ! ( ironie quand tu passes par là 😒)

Le comble a été le nombre révoltant de fautes et de coquilles. Le travail de relecture n'a pas été fait ? Je ne vois pas d'autres excuses possibles. Des fautes presque toutes les trois pages ; ça ne devrait même pas être commercialisé à ce niveau là (surtout au prix de 19,90€). On ne vend pas un livre qui visiblement n'a pas été corrigé ! Je suis même tombée sur une note du traducteur ! C'est un réel manque de respect pour les lecteurs !



Le Sang et la Cendre a été une lecture douloureuse. J'ai conscience de la violence de mon avis, mais c'est mon ressenti et je ne m'en cacherai pas. Ce n'est pas pour autant que je vais critiquer ceux qui ont apprécié ce roman, vous êtes libres d'aimer ce que vous voulez ! Mais de mon côté cette lecture a été une perte de temps.


 

Edition : Desaxus

Pages : 663

Comments


bottom of page