Chronique
09/07/22

VAMPYRIA
3: La Cour des Ouragans

-> chronique tome 1

COUP DE COEUR 

-> chronique tome 2
IMG-20220708-WA0003_edited_edited.jpg

Edition : Robert Laffont

Collection : Collection R

Pages : 608

Un océan à feu et à sang.

Le commerce avec les Amériques, qui depuis des siècles assure la richesse de la vieille Europe vampyrique, est menacé par des hordes de pirates. Le plus sinistre d'entre eux, le capitaine Pâle Phoebus, sème un vent de terreur sur toute la côte atlantique. Louis XIV l'Immuable ordonne à sa protégée Diane d'épouser ce flibustier sanguinaire afin d'en faire un corsaire à la solde de la France.

 

Un coeur à la dérive.

Diane se nomme en réalité Jeanne : c'est une roturière qui sert secrètement la Fronde. L'organisation rebelle lui demande elle aussi de séduire Pâle Phoebus, mais pour l'enrôler dans la lutte contre le joug des vampyres. Quelle que soit l'issue, le destin de la jeune fille ne lui appartient plus. Est-elle Diane ? Est-elle Jeanne ? À moins que les ouragans n'emportent tous ses masques, pour révéler un terrifiant visage qu'elle n'a jamais osé regarder en face...

 

À travers ce roman-opéra mené tambour battant, Victor Dixen orchestre l'âge d'or de la piraterie, entre batailles fracassantes et sombres sortilèges.

Livre lu dans le contexte de la grande lecture commune organisée par @lesinfoslivres

   Oyez compagnons ! Levez les voiles car aujourd'hui, nous partons pour l'Atlantique à bord de l'Ouranos ! J'espère que les abysses de l'océan ne vous effraient pas car nous risquons de rencontrer des créatures monstrueuses et de subir les plus effroyables des tempêtes ! Oui, nous embarquons pour le troisième tome de Vampyria : La Cour des Ouragans écrit par Victor Dixen l'Immuable !

   Ce troisième tome est sans conteste le meilleur tome de la trilogie ! Les deux premiers avaient été des coups de coeur, mais celui-ci les surpasse par la qualité de son intrigue, le développement de ses personnages et son ambiance atypique et immersive. Nous ne sommes jamais au bout de nos surprises ! L'univers de la Magna Vampyria ne cesse de s'étendre et de se dévoiler, de révéler aux lecteurs ses aspects les plus obscurs. Et que de mystères ! La richesse de ce monde ténébreux est à couper le souffle, l'imaginaire de Victor Dixen est débordant. Sombre et fascinant, c'est avec une frayeur délicieuse que nous nous perdons au plus profond de ses abysses. 

   Et la grande nouveauté de ce tome, ce sont les pirates ! Oui, des vampyres pirates ! Une fois de plus, l'auteur nous prend de cour par ses choix narratifs ahurissants mais si bien réussis ! Préparez-vous aux abordages, îles désertes, batailles navales et marchés noirs, sans oublier les syrènes cauchemardesques et les crocs des vampyres ! Et non, pas les temps de souffler !

   Car le récit est extrêmement rythmé ! Pas une longueur, pas un chapitre de trop. Chaque page nous transporte au coeur de multiples péripéties, de rebondissements, de révélations ! Et c'est pour cette raison que cette saga est parfaite à lire en lecture commune. Toutes les théories sont envisageables car tout y est possible ! Sans exagérer, rares sont les événements prévisibles et nombreuses sont les surprises ! Dixen parsème l'histoire d'indices et de détails, mais on ne s'en aperçoit qu'à la toute fin ! Ce troisième livre de Vampyria est une véritable tempête d'actions et d'émotions ! Il conclut parfaitement cette première trilogie sur une fin grandiose comme l'auteur sait si bien les faire.

   J'avoue que Jeanne va me manquer. Au fil des tomes, j'en suis venue à m'y attacher. C'est une héroïne atypique, impulsive et violente, pas toujours bienveillante mais captivante à suivre. Elle a une très belle évolution au cours de la trilogie, sans pour autant perdre de ce qui fait son caractère si particulier. Et enfin, elle noue dans ce troisième volet de véritables liens avec son entourage. Poppy fait son grand retour à ma plus grande joie, Alexandre de Mortange est plus pathétique que jamais, Sterling Raindust a tout mon coeur et nous faisons davantage la connaissance de Zacharie qui m'a beaucoup plu.

   Mais les plus intrigants sont les nouveaux personnages que l'on découvre en mer, notamment Pâle Phoebus. J'ai plus qu'adoré ce nouveau protagoniste assez lunatique. Son comportement et ses secrets sont fascinants ; je frissonnais à chacune de ses apparitions. Néanmoins, je reste un peu sur ma faim car j'aurais aimé qu'il soit plus présent dans l'histoire.

   La Cour des Ouragans est donc un excellent tome qui répond à toutes les promesses de Vampyria. Dans le groupe de la lecture commune, c'est unanime : il s'agit du meilleur tome ! Alors si vous n'avez pas encore fait la rencontre du Roy des Ténèbres, qu'attendez-vous pour embarquer ?

Voir aussi -> Vampyria, tome 1

                -> Vampyria, tome 2

                -> Le Cas Jack Spark

                -> des infos sur Victor Dixen