VAMPYRIA
2: La Cour des Miracles

Chronique

13/08/21

cs png.png

COUP DE COEUR 

-> chronique tome 1

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/4

Le deuxième volet de la saga baroque et horrifique de Victor Dixen.


 Une enquête haletante dans les bas-fonds de Paris, Ville-Lumière devenue capitale des ombres.


« Tu ne trouveras jamais la Cour des Miracles ; mais peut-être que la Cour des Miracles te trouvera, quand tu auras perdu tout espoir… »


Aux yeux de tout Versailles, Diane est l’écuyère favorite de Louis XIV l’Immuable, maître des vampyres. Elle se nomme en réalité Jeanne et appartient à la Fronde, œuvrant au démantèlement de l’empire du Roy des Ténèbres.

Dans les entrailles de Paris apparaît une mystérieuse vampyre renégate, régnant sur une cour souterraine peuplée d’abominations. Louis charge ses écuyers de capturer cette rivale. Jeanne parviendra-t-elle à éliminer la Dame des Miracles avant que le Roy des Ténèbres s’empare de sa monstrueuse armée ?

Edition : Robert Laffont
Collection : Collection R
Pages : 512

Roman lu dans le contexte de la Lecture Commune organisée par @lesinfoslivres dans la #TeamRoturiers !


   Ce second tome de la saga
Vampyria est à la hauteur du premier ! Sans surprise, j'ai adoré ma lecture qui a été un coup de coeur ! Mais ce n'est pas si étonnant puisqu'il s'agit d'un roman de Victor Dixen, le king de la littérature jeunesse française !

   
La Cour des Miracles nous fait quitter les ors de Versailles pour nous entraîner dans les dédales insalubres des ruelles parisiennes, aussi nommée la "ville-ombre". Victor Dixen instaure un décor très différent du tome précédent, peuplé des créatures les plus terrifiantes et où la poussière et l'humidité ont remplacé les dorures du  palais. J'ai découvert avec beaucoup de curiosité ce Paris horrifique, croulant sous la crasse et la pauvreté. Etre constamment sur mes gardes, craignant la tombée de la nuit et son lot de vampyres assoiffés de sang et de goules dévoreuses de cadavres. Entendre des hurlements émanant des confins de la cité. Sentir vibrer la sol sous mes pieds à l'arrivée de la lune.
   L'atmosphère lugubre qui se dégage de cette saga ne fait que s'assombrir davantage au fil des pages.
Pendant la lecture, nous pouvons presque saisir dans nos mains la noirceur suffocante de l'air, qui semble vouloir nous étouffer et nous perdre dans ses ténèbres...

   C'est dans cette ambiance quelque peu morbide que prend place l'histoire, qui est elle aussi étonnamment différente de celle du premier tome. Adieu apprentissage royal et complots aristocratiques, bonjour enquête sanglante et mystères. Cette nouvelle intrigue est captivante, pleine de suspense et de rebondissements ahurissants. Les autres membres de la lecture commune ont eu un peu de mal avec la première partie du livre, mais cela n'a pas été mon cas. Certes, elle est un peu plus lente que la suite, le temps pour l'auteur d'installer le décor et l'enjeu du récit, mais il n'y a en soi aucun temps mort ! Tout s'enchaîne avec une fluidité déconcertante, mêlant traques, courses-poursuites, combats sanglants ou encore énigmes et cachotteries. L'enquête que l'on suit aux côtés de Jeanne est haletante ! Comme toujours avec Victor Dixen, c'est une lecture étonnante qui ne cesse de nous surprendre ! Impossible de prévoir les différentes révélations avant de tomber en plein dedans. Victor Dixen dirige d'une main de maître les événements de son histoire, menant le lecteur par le bout du nez !

   Pour ceux qui auraient eu du mal avec l'héroïne dans le premier tome, rassurez-vous ! Jeanne est beaucoup plus supportable dans ce nouveau livre, beaucoup plus mature et réfléchie. Elle n'est plus aveuglée par sa soif de vengeance, et il faut avouer que c'est agréable de découvrir cette facette plus sérieuse de sa personnalité ; c'est vraiment moins stressant pour le lecteur qui ne redoute plus autant les réactions de son héroïne.
   Quant à
Alexandre de Mortange, je pense pouvoir affirmer sans craindre une morsure que c'est lui apporte la légèreté manquante à l'intrigue. Qu'est-ce qu'il me fait rire ! J'attendais chacune de ses apparitions avec impatience, pour retrouver son aveuglement maladroit, ses phrases pompeuses et son comportement ridicule. Je l'adore ! Alexandre est un peu comme un vieux grigri kitsch et honteux que l'on sait de profond mauvais goût, mais dont on ne peut se passer. Il est lourdingue, mais on l'aime malgré tout xD. 
   Et pour les fans d'
Orphéo, notre mystérieux roi du silence souterrain, vous ne serez pas déçus ! Beaucoup plus présent, on ne peut que s'attacher à cet être solitaire au coeur pur.
   Mais qui dit nouveau tome dit aussi nouveaux personnages ! Et attention, car votre coeur de lecteur est loin d'être prêt ! Mesdames et Messieurs, j'ai l'honneur de vous présenter
Lord Sterling Raindust, ambassadeur d'Angleterre, jeune vampyre à l'accoutrement punk  et au comportement marqué, par une touche de cynisme. Il est à l'opposé de tous les autres vampyres rencontrés jusqu'alors. Vous ne pourrez rester insensible à osn aura mystérieuse et intrigante, car son histoire vaut la peine d'être écoutée. Quant à son avenir dans la saga, je pressens qu'il va être des plus importants.


   C'est toujours un véritable bonheur de lire un roman de Victor Dixen, entre ses intrigues captivantes, ses personnages hauts en couleurs et sa plume généreuse et addictive. Ce second tome de
Vampyria confirme le potentiel de cette nouvelle saga sang pour sang haletante !


 

Voir aussi -> Vampyria, tome 1

                -> Le Cas Jack Spark

                -> des infos sur Victor Dixen