Six of Crows

La duologie

Leigh Bardugo

Chronique

25/04/21

COUP DE 

SoC tatouage.png

-> Chronique Grisha tome 1

-> Chronique Grisha, la trilogie

-> Chronique King of Scars

-> 5 raisons de découvrir le Grishaverse

IMG20210425143539_edited.jpg

Edition : Milan

Collection : Grishaverse

Les bas-fonds de Ketterdam s'organisent en gangs rivaux. L'homme le plus ambitieux et le plus jeune de la pègre est Kaz Brekker dit "Dirtyhands". Aussi brillant que mystérieux, aussi charismatique que dangereux, et, surtout, connu pour être un voleur hors pair, prêt à tout pour de l'argent, il accepte la mission du riche marchand Van Eck: délivrer un savant du plais de Glace, réputé imprenable.

 

Ce prisonnier est l'inventeur du "jurda parem", une drogue multipliant sans limites les pouvoirs surnaturels de la caste des magiciens: les Grishas. Une drogue qui, tombée dans les mauvaises mains, risque d'engendrer le chaos...

 

Pour arriver à ses fins et empocher la récompense, Kaz prend la tête d'une équipe de malfrats aux talents exceptionnels:

Inej, espionne défiant les lois de la gravité;

Matthias, soldat assoiffé de vengeance;

Nina, Grisha aux puissants pouvoirs magiques;

Wylan, fugueur des beaux quartiers, expert en démolition;

Et enfin, Jesper, tireur d'élite accro au jeu.

Ensemble, ils peuvent sauver leur monde de la destruction... s'ils ne s'entretuent pas avant!

     Vous est-il déjà arrivé de vous immerger dans un roman au point d'en oublier votre propre réalité ? De vivre les événements de plein fouet, de vous attacher avec une telle force à des personnages qu'à côté, votre existence vous paraît terriblement fade ? Qu'une fois le livre terminé, vous avez l'impression d'être amputé d'une partie de votre âme ? Moi oui, c'est exactement ce que j'ai ressenti en lisant la duologie Six of Crows (et je vous jure qu'il n'y a aucune exagération ^^). Voilà maintenant plusieurs jours que je l'ai terminée, et je me sens toujours aussi vide, comme si une part de moi était restée coincée entre les pages, dans les ruelles sombres de Ketterdam, et que jamais je ne pourrai la récupérer. Mon esprit accompagne toujours Kaz Brekker et sa bande de malfrats, je cours encore maintenant aux côtés des Crows sur les toits de la cité corrompue. Pour tout avouer, je ne suis pas prête à quitter ce monde, le retour à la réalité est encore trop douloureux. Mais heureusement, la série Shadow and Bone, adaptée de Grisha et de Six of Crows, vient tout juste de sortir sur Netflix ! L'occasion parfaite pour prolonger ce rêve éveillé!

   Six of Crows m'a transportée dans son univers si particulier, très éloigné de Ravka que l'on découvre dans Grisha, mais dans lequel nous retrouvons cette atmosphère pesante et sombre. Ketterdam est une ville corrompue jusqu'à l'os, divisée par de fortes inégalités sociales, ravagée par les guerres de gangs qui se disputent les quartiers et contrôlent la majorité des institutions de la cité : maisons closes, salles de jeux, tavernes sales et décrépies... C'est dans ce décor dérangeant, qui ressemblerait à une Amsterdam délaissée et rongée par les rats des rues, que s'installe le récit, et que nous découvrons les Dregs et les Crows. Rien de très charmant, cela va sans dire. Et pourtant, tout comme Inej qui n'était pas disposée à apprécier Ketterdam, je me suis attachée à ces ruelles étroites bordées d'immondices, à ces vieux bâtiments qui craquent sous l'humidité; j'ai aimé me perdre dans ce dédale sale et froid, craindre pour ma vie à chaque coin de rue; j'ai pris plaisir à me déguiser pour escroquer les pigeons du West Stave. En bref, je suis devenue une véritable ordure du Barrel, le quartier le plus mal famé de la ville. Et c'était un régal ! Vous l'aurez compris, Six of Crows fait indéniablement partie de mes sagas préférées !

   Le récit nous embarque dans une quête impossible et haletante, rythmée par des dialogues cinglants et efficaces dans lesquels transparaît la personnalité de chaque personnage ! L'autrice nous mène par le bout du nez du début à la fin ! C'est tout bonnement impossible de se détacher de l'histoire tellement elle prend aux tripes ! L'intrigue est extrêmement bien construite, Leigh Bardugo a dû se prendre la tête pour que tout s'enchaîne avec cette fluidité remarquable et sans qu'il n'y ait aucune incohérence ! J'applaudis son travail car malgré la richesse et la complexité de l'intrigue, on ne voit jamais rien venir ! En effet, il nous est impossible de savoir vers quels nouveaux événements trépidants nous mène l'histoire, les personnages ont toujours un coup d'avance sur le lecteur, ils nous prennent constamment au dépourvu ! Qu'est-ce que c'est agréable de ne jamais rien voir venir, de se laisser guider de surprises en surprises !

   Leigh Bardugo a une plume riche et maîtrisée qui correspond parfaitement à son monde. En lisant Six of Crows, l'évolution de son écriture par rapport à la trilogie Grisha saute aux yeux. Les dialogues ne sont plus plats mais dynamiques et teintés de cynisme, les relations sont beaucoup plus étoffées et sincères, les réactions des personnages plus naturelles. De plus, l'autrice a su adapter ses mots à chacun d'entre eux, leur donnant leur propre façon de s'exprimer, ce qui les rend d'autant plus réels. Il n'y a rien à redire, j'ai trouvé sa plume parfaite !

   Venons-en au point fort de cette duologie, à ce qui la démarque des autres, la raison pour laquelle je l'aime tant. Ses ✨personnages✨. Je les aime d'amour. Tous. Sans exception.

        Assassins.       Espions.       Escrocs.       Menteurs.       Manipulateurs.      Détruits par la vie.

        Incroyables.     Géniaux.      Ingénieux.    Originaux.       Fantastiques.        ✨Parfaits✨

Croyez-moi, ils sont tous uniques en leur genre, opposés mais ensemble, ils forment un groupe explosif ! Chacun d'eux a un passé terrible que nous découvrons avec passion au fil du récit grâce à de nombreux flashbacks. Ce sont vraiment des personnages atypiques, très éloignés des stéréotypes. Ils son très intéressants, profonds et complexes, véritablement fascinants à suivre ! Nous vivons l'histoire avec le point de vue de chacun d'entre eux, car chaque chapitre est dédié à un personnage particulier. J'ai trouvé que ce schéma narratif permettait d'encore plus les apprécier, d'entrer dans leur intimité et de partager leurs émotions. Les relations qui se tissent entre aux sont authentiques, solides et belles (quand ils ne se menacent pas de mort xD). Je les ai quittés il n'y a pas si longtemps (cette nuit pour tout avouer, je me suis fait toute la série Netflix c'était génial ^^), et pourtant ils me manquent; c'est comme si j'étais devenue un membre à part entière des Crows. Je pourrais détailler davantage tous ces merveilleux personnages, mais il y a tant à en dire que je préfère ne pas en dévoiler davantage, afin que vous les découvriez par vous-mêmes !

    Six of Crows est une pépite qu'il vous faut absolument lire ! Il est préférable d'avoir lu le trilogie Grisha avant afin de comprendre les subtilités de l'univers et de saisir de nombreuses références, même si ce n'est pas obligatoire (bien que je vous le recommande chaudement ^^). Les deux tomes sont de vraies petites merveilles, mais j'ai préféré le second dans lequel je me suis davantage immergée.

  La fin est magnifique et toute en nuances (j'ai pleuré sur les 100 dernières pages x) ). Je ne vais pas vous le cacher, j'ai eu beaucoup de mal à écrire cette chronique car je n'arrivais pas à mettre des mots sur ce que j'ai ressenti.

-> Chronique Grisha tome 1

-> Chronique Grisha, la trilogie

-> Chronique King of Scars

-> 5 raisons de découvrir le Grishaverse