Olympe de Roquedor

Chronique

30/05/21

Jean-Philippe Arrou-Vignod

François Place

IMG20210530140531_edited.jpg

Deux grandes plumes de la littérature jeunesse revisitent avec panache le roman de cape et d’épée.


   Olympe de Roquedor est en fuite. On veut la marier contre son gré et s’emparer du domaine dont elle est l’héritière. Traquée par ses ennemis sur les terres hostiles des Loups de l’Azeillan, la jeune rebelle rencontre Décembre, un ancien soldat borgne, et son complice, le timide et mystérieux Oost. Ensemble, ils vont livrer un combat sans merci pour reconquérir le château de Roquedor…


Une héroïne indomptable, déterminée à reprendre sa liberté, au cœur d’un flamboyant roman d’aventures écrit à quatre mains.

Edition : Gallimard Jeunsse
Collection : On Lit Plus Fort
Pages : 304

    Merci aux éditions Gallimard Jeunesse pour l'envoi !   

 

Olympe de Roquedor est une jeune marquise fière et farouche. Le jour où elle sort du couvent, elle apprend qu’elle doit épouser de force le fils du seigneur voisin. Déterminée à reprendre possession de ses terres et à être libre de sa vie, notre jeune héroïne s’engage dans une course-poursuite haletante en compagnie de deux compagnons au passé mystérieux.

 


    Ce roman écrit à quatre mains par Jean-Philippe Arrou-Vignod et François Place est une jolie immersion au cœur de la France du XVIIIème siècle. C’est une lecture agréable et haute en couleur par ses nombreux rebondissements et ses personnages forts et atypiques. Les magnifiques illustrations de François Place mettent en valeur les aventures de la petite marquise grâce à son trait doux et poétique. J’étais curieuse de découvrir cette nouvelle histoire écrite et illustrée par ce célèbre auteur, à qui l’ont doit notamment les illustrations de Tobie Lolness et de Alma, Le vent se lève (chronique).


  L’intrigue est captivante et revoit avec modernité le roman de cape et d’épée. J’ai beaucoup aimé ma lecture, j’ai suivi avec grand plaisir les tribulations d’Olympe. Les descriptions sont simples mais immersives, les retournements de situation étonnants, les personnages attachants. Le seul petit bémol que je peux citer, c’est que je n’étais pas assez prise dans l’histoire, je n’étais pas complètement happée.

Il n’empêche, une fois dedans, le livre se lit avec beaucoup de facilité et assez rapidement. Olympe nous entraîne avec elle dans sa folle histoire, où il est question d’indépendance, de liberté, de fidélité ou encore de féminisme.


  Olympe est une héroïne forte et intrépide, loin des sentiers battus. On ne peut que s’attacher à elle, et être impressionné par la force de sa détermination ! J’ai adoré son caractère bien trempé, elle est l’image même de l’héroïne badasse ! Elle est un courant d’air frais un jour de grande chaleur, lumineuse et courageuse.

Néanmoins, Olympe ne serait rien sans ses deux compagnons de route, Décembre et Oost. Ils sont le socle de cette histoire, ceux sans qui la marquise ne parviendrait à rien. Nous apprenons à les connaître au fil des pages, un vieux soldat borgne et un jeune fugueur bègue. S’ils étonnent au premier abord, ils ne tardent pas à prouver leur valeur et leur courage. Décembre et Oost ne m’ont pas laissée insensible, je me suis vraiment beaucoup attachée à eux. Tout au long de l’histoire, ils conservent une part de mystère sur leur passé, ajoutant à l’histoire un léger suspense. Qui sont-ils ? Qu’ont-ils vécu ? Olympe. Décembre. Oost. Ce trio surprenant et inattendu est la grande force du récit.


  L’écriture à quatre mains est simple et belle, tout en ayant une certaine richesse adaptée à la période historique du roman. Elle se lit avec curiosité, et conviendra à tous les lecteurs !

 


     Olympe de Roquedor est un beau roman d’aventure et d’amitié. Course-poursuite, duels à l’épée, sorcellerie, sentiments, humour ; tous les éléments sont réunis pour passer un très agréable moment de lecture !