Ma Raison de vivre

Chronique

22/08/20

Rebecca Donovan

COUP DE COEUR

- Et si je ne veux pas être ami avec toi ?
- Alors nous ne serons pas amis.
- Et si j'ai envie d'être plus qu'un ami ?
- Alors nous ne serons rien du tout.


Emma a tout fait pour empêcher Evan d'entrer dans sa vie.
Non pas parce qu'il la laisse indifférente, bien au contraire, mais parce que personne ne doit savoir.
Savoir qui elle est vraiment, quelle est son histoire et, surtout, ce qui l'attend tous les soirs, quand elle rentre chez elle.

Edition : PKJ.

Pages : 552

    Tout d'abord, je préfère vous avertir que mon avis ne sera probablement pas objectif. Ce que je ressens pour ce livre, j'ai beaucoup de mal à l'exprimer. J'ai du mal à trouver mes mots, les mots justes qui vous permettraient de bien comprendre ce que m'a fait ressentir cette lecture. J'ai l'impression d'être à bout de souffle, de manquer d'oxygène. En bref, je suis totalement bouleversée... J'ai adoré et en même temps je sens en moi comme une sorte de tristesse que j'ai du mal à évacuer...

   Sachez que l'histoire est dure, violente. L'héroïne subit des violences quotidiennes aussi bien physiques que morales. Plusieurs fois dans le livre nous assistons, impuissants, à ces scènes terribles. Et j'insiste sur le sentiment d'impuissance que j'ai ressenti car en tant que lectrice, j'avais envie de me révolter, d'agir, mais je ne pouvais rien faire d'autre que d'espérer un peu de répit pour l'héroïne. Lors de ces scènes, l'auteure ne nous ménage pas, elle nous donne de nombreux détails, mais choisit ses mots avec justesse et délicatesse, elle ne va pas trop loin et je ne saurai que la remercier pour cela. C'est déjà bien assez éprouvant. Et c'est là que notre conscience nous titille. Bien qu'il s'agisse d'une fiction, on ne peut s'empêcher de penser aux personnes qui subissent cela au quotidien. Car cette histoire, c'est celle de leur vie; cela nous permet de relativiser sur notre propre existence. La plume de Rebecca Donovan n'y est sans doute pas étrangère. Son style d'écriture prend aux tripes, il est vivant et percutant.

  J'ai beaucoup d'affection pour l'héroïne, Emma (et pas seulement parce qu'elle porte le même prénom que moi) ! J'ai vécu ses émotions comme s'il s'agissait des miennes, je passais du rire aux larmes en seulement quelques phrases !  Lorsqu'elle était énervée, j'étais en colère moi aussi, lorsqu'elle était triste, je pleurais, lorsqu'elle riait, je ne pouvais m'empêcher de sourire avec elle ! J'ai beaucoup aimé suivre son évolution au fil des pages. Une évolution principalement due à deux autres supers personnages. Sara, sa meilleure amie, et Evan... Aaah... mon petit cœur soupire... Qui ne rêve pas d'avoir un Evan dans sa vie ?

  Sa relation avec Emma est magnifique. Emma tente toujours de le repousser, non pas parce qu'elle ne l'aime pas, mais parce qu'elle ne veut pas le faire souffrir, le faire entrer dans sa vie douloureuse. Mais Evan ne perd jamais espoir. Et c'est cet espoir qui les réunit, c'est l'espoir qui est le fil conducteur du récit. Leur relation est belle, émouvante, et prend beaucoup, mas alors beaucoup de temps à se mettre en place, ce que j'ai beaucoup aimé. Ce n'est pas une romance superficielle et incongrue. C'est une petite perle rare.

   Si on sort du récit, on remarque la beauté de la couverture. Je ne choisis pas mes livres en fonction de cela, mais je dois avouer que celui-ci est magnifique. La couverture est simple mais belle, et illustre parfaitement le roman.

    Ma Raison de vivre est un récit dur et violent mais qui peut se montrer doux. C'est un de ses livres qui touche le lecteur au plus profond de lui-même, qui agite sa conscience, qui le perturbe. Une histoire bouleversante et poignante dont on ne ressort pas indemne.

N'hésitez pas à me contacter !