Ma Raison d'espérer

Chronique

23/12/20

Rebecca Donovan

Chronique tome 1

« Tu es le sens de ma vie, la raison de chacun de mes actes. Et je ne changerai ça pour rien au monde. »

 

Emma commence doucement à réapprendre à vivre aux côtés d'Evan et de Sara. Hantée par des cauchemars terribles, elle décide de donner une seconde chance à sa mère, qui l'a abandonnée, espérant trouver un sens à sa souffrance. Mais elle doit aussi affronter le regard des autres : ceux qui s'en veulent de ne pas l'avoir soutenue, ceux qui la jugent mais aussi ceux qui, surgissant de son passé, ont encore bien des révélations à faire sur sa vie d'avant...

Edition :  Pocket Jeunesse

Pages : 594

      Chronique sans spoil, vous pouvez la lire même si vous n'avez pas encore découvert ce second tome ^^

   

    Ma Raison d'espérer, la suite de Ma Raison de vivre, m'a elle aussi conquise, bien qu'elle ne soit pas à la même hauteur que le premier tome. Davantage centrée sur la psychologie plutôt que sur l'avancée de l'histoire, on y rencontre des personnages d'une grande profondeur psychologique et des scènes parfois redondantes. Cette suite n'est pas en coup de cœur comme l'avait été le tome précédent, mais elle a été une très bonne lecture ! 📙

    Nous retrouvons Emma six mois après les événements du tome 1. Entourée et soutenue par Sarah et Evan, elle décide de se reprendre en mains et de s'installer chez sa mère, qui l'avait abandonnée quelques années auparavant. Mais cette décision risque de mener Emma vers de nouvelles souffrances, et peut-être même va-t-elle découvrir ce qu'elle n'aurait jamais dû savoir...

     Ma Raison d'espérer est une très bonne suite. J'ai aimé retrouver les personnages de Sarah et d'Evan qui m'avaient beaucoup marqué, et découvrir comment reprendrait la vie d'Emma après l'enfer qu'elle a vécu. J'ai été happée par ma lecture au point de ne pas pouvoir lâcher le livre ; je ne pouvais tout simplement pas me séparer de l'histoire ! Malgré ses presque 600 pages, le roman se lit très facilement et surtout très rapidement. Le fil de l'intrigue est mené par un suspense qui rend la lecture palpitante et addictive et qui nous tient en haleine ! On pressent qu'il va se produire quelque chose de terrible, une catastrophe, mais quand, quoi, pourquoi ? Autant de questions qui nous tiennent éveillés jusqu'à très tard dans la nuit (et croyez-moi, j'en ai fait l'expérience ^^).

      Cependant il est vrai que certains passages sont longs et redondants. L'héroïne elle-même s'étonne de la symétrie de certaines situations, qui malheureusement peuvent paraître assez répétitives. Cela donne l'impression que l'auteure a construit son histoire autour d'un plan très structuré en réutilisant souvent les mêmes éléments. Disons que l'histoire prend son temps, mais parfois un peu trop.

    L'atmosphère de ce tome est, comme pour le premier, très pesante; ce n'est pas une lecture légère pour la détente, bien au contraire. Chaque soir, Emma ne subit plus la violence des coups, mais une violence psychologique qui l'a brise au fil des pages. Et encore une fois, elle ne fait pas confiance à ses amis pour l'aider à se soustraire de ce puit de souffrances, alors qu'elle sait pertinemment qu'ils sont les seuls à pouvoir l'aider, et qu'ils feraient tout pour elle ! Et, j'avoue, Emma m'a vraiment exaspérée dans ce tome. Elle se livre davantage au lecteur, mais reste incroyablement têtue dans ses décisions, qui ne sont d'ailleurs pas toujours les bonnes. Ses choix m'ont énervée, j'ai vraiment eu du mal à les comprendre ! Avec tout ce qu'elle a vécu comme horreurs, on aurait pu penser qu'elle se battrait, qu'elle éviterait de reproduire ses anciennes erreurs. Mais non ! A chaque fois, Emme se renferme sur elle-même et met à l'écart ses amis qui ne songent qu'à l'aider ! Mensonges, dissimulations; elle préfère se confier à un parfait inconnu, qui ne lui apporte que plus de problèmes, plutôt qu'à ceux qui le soutiennent réellement. Je vous assure que ça m'a mise dans une colère ! 

     Sarah est absolument géniale et la soutient dans toutes les situations. Quand à Evan, LE personnages phare de cette saga ! Attentionné, charmant, drôle, prévenant, soucieux... Si vous avez lu ma chronique sur le tome 1 (que vous pouvez retrouver juste ici), vous connaissez l'ampleur de l'amour que je lui porte <3 Il est prêt à tout pour Emma ! Et bien, cette dernière ne fait que le mettre à l'écart durant tout le roman ! Elle s'éloigne de lui, soit disant pour le "préserver", et détruit leur couple ! Bref, vous n'imaginez pas à quel point ça m'a rendu folle... Et pour cause, elle se rapproche d'un certain Jonathan dont elle ne sait rien, et qui plus est est l'ex petit-ami de sa mère ! J'ai bien aimé Jonathan, il est d'une profondeur psychologique extrêmement poussée mais j'ai trouvé leur relation très malsaine. Je n'en dirai pas plus, mais j'ai ressenti un sentiment de malaise chaque fois qu'ils se retrouvaient...

     La fin m'a totalement bouleversée. Je l'ai détestée. Elle m'a mise dans tous mes états; je ne l'ai pas comprise, et je ne l'a comprends toujours pas ! J'ai adoré ce livre, pas sa fin. Elle est trop... cruelle. Je ne peux dire qu'une chose, Emma a été lâche.

     Je me rends compte que mon avis n'est pas très positif alors que j'ai pourtant beaucoup aimé ma lecture. Ma Raison d'espérer est tout aussi dure émotionnellement, mais elle m'a moins marquée que Ma Raison de vivre. Cette trilogie est pleine d'émotions, elle est une de mes plus belles découvertes de  2020 ✨.

Retrouvez mon avis sur le premier tome ici !

N'hésitez pas à me contacter !