Chronique

20/06/22

Rachel Smythe

Lore Olympus

Screenshot_2022-06-12-18-18-27-54.jpg

Edition : Hugo

Collection : Hugo BD

Une réécriture contemporaine de l'une des histoires les plus connues de la mythologie grecque : l'histoire d'amour surprenante entre Perséphone et Hadès !

 

 

Perséphone, jeune déesse du printemps, est nouvelle au Mont Olympe. Sa mère, Déméter, l'a élevée exprès dans le royaume des mortels, pour la protéger des tentations. Mais après que Perséphone lui a promis de s'entraîner comme vierge sacrée, elle est autorisée à aller à l'université et à vivre dans le monde glamour et trépidant des dieux. Lorsque sa colocataire, Artémis, l'emmène à une fête, sa vie entière change : elle y rencontre Hadès et l'étincelle est immédiate avec le souverain charmant mais incompris des Enfers. Tout s'accélère alors, Perséphone doit maintenant naviguer entre les jeux stratégiques et les relations déroutantes qui régissent l'Olympe, tout en trouvant sa place et en affirmant son pouvoir.

   Lore Olympus est une très belle bande-dessinée qui remet au goût du jour le célèbre mythe d'Hadès et Perséphone !

 

 

 

   Contrairement à la majorité des lecteurs de ce graphique, je ne l'ai pas découvert sur Webtoon mais en format papier. On ne m'en avait conté que du bien et je n'ai pas été déçue ! L'objet-livre en lui même est de toute beauté, la mise en page est très bien réalisée et les cases sont parfaitement mises en valeur.

 

   Quant au style graphique, il est étonnant ! La patte artistique de Rachel Smythe est originale et vraiment très belle. Les deux couleurs dominantes (le bleu et le rose) forment dans leur contraste une union pétillante et équilibrée : ces deux nuances opposées apparaissent en réalité complémentaires, exactement comme le sont Hadès et Perséphone.

 

   Cette revisite moderne de la mythologie grecque est plus que réussie ; elle est aussi passionnante que rafraîchissante. Bon, c'est vrai qu'il faut un petit temps d'adaptation pour tout bien comprendre et pour se familiariser avec les illustrations, mais cette légère difficulté se résout très vite. Et fait, j'ai surtout adoré la façon dont l'autrice s'est approprié ce mythe légendaire, dans un cadre moderne qui paraît paradoxalement assez figé. Les caractères attribués aux dieux et leurs différentes relations sont parfois tournées en dérision, ce qui donne lieu à des scènes loufoques et inattendues. 

 

   Nos deux héros sont aussi opposés que les couleurs qui les représentent et pourtant, on attend chacune de leur rencontre avec une grande impatience. Hadès est clairement mon chouchou, il a tout mon coeur. Mais j'ai eu plus de mal avec Perséphone. Naïve et ingénue, elle est l'image même de la jeune femme crédule, influençable et timide. Heureusement qu'il s'agit du premier tome, car ça laisse espérer une belle évolution pour la déesse du printemps.

 

 

 

   Lore Olympus est une superbe bd, aussi bien pour ses illustrations atypiques que pour la réécriture du mythe en elle-même !