Le Livre de Perle

Chronique

16/06/20

COUP DE COEUR

Il vient d'un monde lointain auquel le nôtre ne croit plus.

Son grand-amour l'attend là-bas, il en est sûr.

Pris au piège de notre Histoire,

Joshua Perle aura-t-il assez de toute une vie

pour trouver le chemin du retour ?

---

Un grand roman d'aventures entre réel et féerie, 

une éblouissante ode à l'amour et aux pouvoirs de l'imaginaire.

Par l'auteur de Tobie Lolness et de Vango.

"Timothée de Fombelle nous envoûte avec ce récit à double-fond." Lire

Edition: Gallimard

Pages: 296

                  Une relecture aussi merveilleuse et enchanteresse que lors de ma première lecture.

Joshua Perle est un prince oublié, exilé de son monde emplit de féerie. Il débarque alors, sans repères, sur la seule terre où l'on ne croit ni aux fées, ni à la magie: notre propre monde, en plein été 1938, devant un magasin de guimauves. De là commence la plus folle des quêtes, une course contre le temps motivée par un amour fou. Joshua Perle va consacrer sa vie à la recherche de moyens pour retourner dans son monde, et surtout auprès de celle qu'il aime, sa raison d'être. Une quête désespérée, poétique et émouvante, mêlée à toutes sortes de merveilles.

       Le Livre de Perle est un joyau rare, sublime, qui laisse une marque indélébile dans la mémoire du lecteur. Chaque phrase, chaque mot est choisi avec soin, donnant au texte une délicatesse, une saveur fine que l'on désire goûter encore et toujours. La plume de Timothée de Fombelle est unique et magnifique, tout aussi douce et onctueuse que les guimauves de la Maison Perle. C'est une écriture qui mêle magie et poésie, chaque chapitre est un poème à lui seul. On se laisse emporter par le flot des mots qui nous guident vers une fin sans espoir ? Lorsque j'ai ouvert Le Livre de Perle, trois ans après ma première lecture, les larmes sont venues, et avec elles les souvenirs et les émotions. C'est en effet une histoire qui a profondément marqué ma vie de lectrice, alors excusez-moi de cette chronique qui n'est pas très objective, je dois l'avouer.

 

Tout dans ce roman est merveilleux. La plume de l'auteur, la douceur et la pureté de la romance, la féerie, le monde de Joshua, les guimauves de la Maison Perle que je rêve de goûter un jour. Existe-t-il un mot plus doux que "guimauve" ? J'en doute. C'est moelleux, ça fond dans la bouche, tel une promesse de plaisir sucré. Il définit à lui seul Le Livre de Perle. Sans ces guimauves, le roman aurait une toute autre saveur.

 

La rencontre entre la magie et les événements historiques se fait tout en douceur. Attention, il ne s'agit pas ici de magie comme des pouvoirs magiques, mais de magie de contes de fée, de magie des mots. Une magie que l'on aperçoit dans les quelques chapitres se déroulant dans le monde de la féerie. Ils nous dévoilent quelques aspects de cette terre qui nous est inconnue, et des aspects pour la plupart assez sombres. Cependant, Timothée de Fombelle à fait le choix de ne pas trop décrire cet univers afin, je suppose, de laisser au lecteur le soin de s'imaginer son propre monde merveilleux.

J'ai aimé suivre la vie de Joshua Perle, qui subit et vit de plein fouet les événements et les atrocités de notre monde qu'il connaît à peine. Pas une seule fois il ne se plaint. Il vit chaque instant comme étant un simple obstacle dans sa quête. Joshua Perle est un personnage très mélancolique, loin des stéréotypes, qui m'a profondément touché. Il s'adapte et apprécie peu à peu son nouvel environnement, ne s'accrochant plus qu'à sa tristesse et à son amour comme seules motivations pour retrouver sa terre natale.

Cependant, l'histoire n'est pas racontée par ce prince oublié, mais par un homme de notre monde, qui a 14 ans lorsqu'il croise pour la première fois le chemin de Joshua. Nous le suivons tout le long de sa vie, et nous pouvons remarquer à quel point sa rencontre avec Perle a profondément bouleversé sa vie. Une rencontre peut changer le cours des vies. J'ai d'ailleurs beaucoup apprécié cette rencontre si peu ordinaire, dans cette petite cabane au fond d'un bois, au bord d'un cours d'eau, avec les chiens et les écrevisses sur le ponton de bois. Le feu qui crépite dans la cheminée, un vieux fauteuil usé, une photo en noir et blanc fixée contre un mur, et surtout une montagne de valises de toutes les couleurs, en tissu, en cuir, à roulettes, à poignée, pourpres, bleu roi, petites, encombrantes... Que renferment-elles ? Quel est le secret de l'homme des bois ?

J'ai lu beaucoup de critiques sur les nombreux flash-backs et sur le fait qu'il est parfois difficile de se retrouver entre les différents points de vue. Personnellement, je ne comprends pas. C'est peut-être parce que je suis habituée au style d'écriture de Timothée de Fombelle, mais je n'ai pas une seule fois rencontré cette difficulté. Je savais reconnaître un retour en arrière ou un narrateur dès les premiers mots d'un chapitre. De plus, les personnages étant tous différents et complexes, il m'était très facile de reconnaître mon interlocuteur.

         Le Livre de Perle, c'est le récit non pas d'une, mais de deux vies. C'est le récit d'une quête, le récit d'un espoir désespéré. C'est le récit d'un amour fou.

C'est mon récit préféré.

IMG20200614140250_edited.jpg
N'hésitez pas à me contacter !