INTERFEEL

Chronique

04/10/20

Antonin Atger
Et si le monde entier avait accès à vos émotions ?
Nathan et ses amis sont en permanence connectés à Interfeel, un réseau social qui permet de partager ses émotions. Pour l’immense majorité des habitants de la planète, connaître les émotions de chacun est tout aussi naturel que téléphoner. Mais un événement tragique va se produire sous leurs yeux et bouleverser Nathan. Fasciné par Élizabeth, une « sans-Réseau » qui vit en marge de la société, il voit toutes ses certitudes vaciller. Ce que les deux adolescents découvriront pourrait bien changer le monde à jamais…
Edition : Pocket Jeunesse
Pages : 490
          Interfeel est un roman qui me faisait de l'œil depuis un moment pour son univers qui paraissait prometteur. Alors merci à @des.livres_et_vous de m'avoir permis de franchir le pas en Lecture Commune ! (que je n'ai pas trop respectée, j'avoue...)
       Dans une société futuriste, la population est en permanence connectée à un réseau social permettant de partager ses émotions, Interfeel. Toute la société est entièrement régie par ce réseau, au point que quand une personne se déconnecte, elle se sent perdue et ne sais plus qui elle est. Ceux qui n'entrent pas dans cette "norme" sont extrêmement mal jugés, rejetés par la société. J'ai adoré cet univers et ce concept créés par l'auteur. Il ne s'est pas contenté de décrire Interfeel et son fonctionnement, mais il en dévoile toutes les facettes au fil de l'histoire, expose ses avantages (car il y en a, c'est un fait), mais aussi ses failles et son contrôle sur la population. Antonin Atger a imaginé un réseau et un univers incroyablement développés et riches. Tout paraît réaliste, recherché, on s'y croirait vraiment !
  De plus, ce réalisme est dû au fait que cet avenir est plus que probable, que notre société actuelle pourrait très bien devenir ainsi, avec la place de plus en plus importante des réseaux sociaux dans notre quotidien. De cette façon, Interfeel est en quelque sorte une remise en question de notre société contemporaine.
  L'histoire est pleine d'actions et de rebondissements. Les chapitres s'enchaînent, le rythme s'accélère en crescendo, on ne s'ennuie absolument jamais ! Bien que certains événements soient assez prévisibles, cela reste occasionnel puisque l'on est toujours surpris pas la tournure du récit !
    Nathan, le personnage principal, est vraiment attachant. Il a une belle évolution, et est surtout très curieux. Dans ce monde régi par le contrôle de ses émotions, la curiosité est un véritable atout, voire une arme.
  J'ai aussi beaucoup apprécié Vlad Ekaton, un "méchant" très charismatique, même si j'avais envie de l'étrangler. Et j'ai eu un coup de cœur pour Nadem, que j'espère voir davantage dans le tome 2. 
  Par contre, je n'ai pas vraiment réussi à m'attacher aux autres personnages, et notamment aux amis de Nathan. Ils ne sont pas assez approfondis, à part peut-être Adila, et leurs relations sont un peu fades. C'est dommage, pour un livre qui a pour principaux sujets les émotions et les relations avec autrui, que les liens entre les personnages n'aient pas été plus développés. A aucun moment je n'ai ressenti d'amitié entre Hanek et Nathan alors qu'ils sont censés être meilleurs amis, et la relation entre Elizabeth et Nathan est beaucoup trop rapide !
   La fin est incroyable, mais je n'en dirai pas plus. A vous de la découvrir !
  La plume d'Antonin Atger est vraiment simple mais  très fluide  et surtout très agréable à lire !
    Interfeel est un roman très agréable avec un univers riche et une histoire addictive. c'est un livre bonbon qui fait passer un très bon moment de lecture !
N'hésitez pas à me contacter !