Chronique

27/11/20

Suzanne Collins

HUNGER GAMES 3

La Révolte

story_20201127152914_edited.jpg

Edition : Pocket Jeunesse

Pages : 417

Je m'appelle Katniss Everdeen.

 

Je devrais être morte.

 

Maintenant je vais mener la révolte.

 

Contre toute attente, Katniss a survécu une seconde fois aux Hunger Games. Mais le Capitole crie vengeance. Katniss doit payer les humiliations qu'elle lui a fait subir. Et le président Snow a été très clair: Katniss n'est pas la seule à risquer sa vie.

 

Sa famille, ses amis et tous les anciens habitants du district Douze sont visés par la colère sanglante du pouvoir. Pour sauver les siens, Katniss doit redevenir le geai moqueur, le symbole de la rébellion.

 

Quel que soit le prix à payer...

geai moqueur.png

-> Avis tome 1 

-> Avis tome 2

                Ca y est, j'ai terminé la trilogie Hunger Games, et je dois avouer que ça me fait quelque chose. Ce n'est pas un coup de cœur, mais cette saga m'a vraiment marquée, que ce soit pour son univers complexe et extrêmement bien construit que pour ses incroyables personnages. Aujourd'hui, on se concentre spécifiquement sur le troisième tome 📘

      Ce troisième tome est celui que j'ai le moins aimé, mais qui paradoxalement m'a le plus marquée. J'étais dans un état très fébrile quand je l'ai terminé, tous mes sens étaient en alerte, j'avais un besoin presque vital d'en parler avec d'autres personnes (mais quand on termine un livre à 4h du matin, c'est assez difficile ^^') ! Et pourtant, j'ai eu tout le long de ma lecture l'impression étrange de m'ennuyer tout en souhaitant toujours connaître la suite.

    

    Cet opus est bien plus sombre et lourd que les précédents, avec des situations et des événements tragiques qui m'ont vraiment secouée. Je rejoins mon amie bookstragrameuse @fantasticreadings qui raconte dans son avis que ce tome est principalement centré sur la psychologie des personnages, car c'est exactement ce que j'ai ressenti. En effet, chaque personnage est totalement transformé par les événements, ils sont tous profondément bouleversés et cela les rend d'autant plus humains, authentiques. C'est là la véritable richesse de cette saga, tous les protagonistes ont leur importance, et les seconds quelques fois autant que les premiers. Que ce soit Haymitch, Finnick, Cinna, Gale, Peeta ou Katniss, chacun a son rôle à jouer dans l'histoire.

   Et je pense à nouveau pouvoir affirmer mon amour pour Peeta, que j'aime énormément ♥ J'ai eu une conversation très intéressante avec @fantasticreadings sur la parfaite opposition entre Peeta et Gale. Ils sont vraiment le contraire l'un de l'autre, par leur comportement et leurs opinions bien différentes. J'aurai d'ailleurs beaucoup aimé lire davantage de scènes entre eux, car il y en a au final assez peu. Surtout que Gale m'insupporte. L'un des gros points négatifs de ce tome est qu'il y a beaucoup trop de Gale pour trop peu de Peeta, ça doit être l'une des raisons pour lesquelles j'ai trouvé la première moitié du roman trop longue (comme au début de chacun des tomes...).

     La première partie se déroule dans le District 13, qu'il est intéressant de découvrir. Il est très différent des autres districts par bien des côtés, mais j'aurai aimé en apprendre davantage sur son histoire, son passé, qui ne sont que trop peu évoqués à mon goût. Il ne s'y passait pas grand chose, on assite surtout à la reconstruction psychologique de Katniss. Cette partie est vraiment centrée sur ses ressentis et sentiments, et nous évoluons aux côtés d'une héroïne traumatisée, totalement brisée de l'intérieur. J'avoue que je ne me suis pas beaucoup attachée à elle (non, ne me détestez pas svp ^^'), bien qu'elle soit courageuse et extrêmement badasse. Mais je la trouve vraiment très froide, sans compassion, même si c'est sa façon à elle de se protéger de toutes les horreurs qu'elle doit affronter. Il n'empêche, je ne porte pas Katniss dans mon cœur.

     Les situations sont extrêmement bien décrites, l'écriture de Suzanne Collins est toujours aussi fluide et addictive. Sa façon de décrire les lieux et les événements rend le récit si réaliste qu'on se retrouve constamment au cœur même des actions !

     J'ai beaucoup aimé que l'histoire ne tombe pas dans le cliché qui oppose les "gentils" aux "vilains". C'est la guerre, et chacun a pour seul et unique objectif d'anéantir l'ennemi, de lui faire payer ses erreurs. Et pour cela, il n'y a aucune limite dans la cruauté. Chaque camps comptabilise son nombre de victimes, aucun n'est plus "propre" que l'autre. C'est un aspect qui pour moi confirme la qualité de la saga Hunger Games. Elle relate les dérives de l'humanité, son obsession pour la guerre, et les limites de la "justice". Jusqu'où un groupe est-il prêt à aller pour défendre ses propres intérêts ?

       

      A la lecture des derniers chapitres, j'étais secouée de sanglots, je ne parvenais pas à retenir mes larmes tant la fin est belle, mais triste et inattendue...

geai%20moqueur%203_edited.jpg

-> Avis tome 1 

-> Avis tome 2