Chronique

11/03/21

Leigh Bardugo

GRISHA

Tome 1 : Les Orphelins du Royaume

Chronique sur l'ensemble de la trilogie ici

-> Chronique Six of Crows, la duologie

IMG-20210222-WA0010_edited.jpg

OMBRE. GUERRE. CHAOS.
 

Un royaume envahi par les ténèbres.
Une élite magique qui se bat sans relâche contre ce mal.
Des citoyens envoyés en pâture aux créatures qui peuplent le Shadow Fold.
Parmi eux : Alina Starkov.

 

ESPOIR. DESTINÉE. RENOUVEAU.
 

L’avenir de tous repose sur les épaules d’une orpheline qui ignore tout de son pouvoir.
L’Invocatrice de lumière.

Edition : Le Livre de Poche

Collection : Jeunesse

Pages : 339

Le royaume de Ravka est scindé en deux par une mer de Ténèbres habitée par d'effroyables monstres sanguinaires.

Alina, jeune orpheline effacée, est loin de se douter qu'elle pourrait être la lumière tant attendue qui sauverait le pays. Mais sa rencontre avec le Darkling pourrait bien changer sa destinée à jamais...

  Ce premier tome met en place l'univers d'une saga qui s'annonce fascinante !

Sombre et foisonnant de nombreux détails obscurs et intrigants, plongez avec Alina au cœur de ce monde envahi par les Ténèbres !

   Dès le premier chapitre, nous ressentons l'atmosphère lourde que dégage cet univers, cette peur que chacun des personnages tente de refouler en lui. C'en est presque suffocant, mais nous sommes d'emblée aux côtés de l'héroïne et, sans encore connaître l'origine de ce malaise ambiant, nous sommes certains que l'histoire va nous révéler de belles surprises ! Suspens haletant, inquiétude, doutes, suspicions, consternations; ce roman ne nous laisse pas en repos avant le dernier mot ! Et encore, j'ai un besoin monstre de lire la suite, c'est comme si ma vie en dépendait ! 

  Commençons sans plus attendre avec cet univers de dingue ! Nous n'en apercevons qu'une partie assez infime dans ce premier volet, mais le peu qu'il nous est donné de voir est terriblement attirant. C'est peut-être moi qui suis dérangée (ça ne m'étonnerait même pas xD), mais la noirceur qui s'en échappe me fascine, car j'ai comme le pressentiment que quelque chose de très puissant y est dissimulé, une chose dont même le Darkling ignorerait l'existence ! Par ailleurs,  les références slaves et le vocabulaire russe m'ont beaucoup plu, ils apportaient une richesse supplémentaire au livre  !  Bon, j'avoue que j'ai mis pas mal de temps à m'y accoutumer, j'ai même dressé une petite liste des termes et spécificités afin de mieux m'y retrouver. Cependant, ce qui semble d'abord être une difficulté permet au final une plus grande immersion et un puissant dépaysement !  Cet univers m'a conquis par sa profondeur et sa complexité, et j'ai hâte d'en explorer les moindres recoins !

   La première partie du roman met en place l'intrigue et les personnages, mais n'en demeure pas moins captivante. Bien qu'elle soit un peu plus lente que la suite, elle reste source d'émerveillement puisque l'on y découvre le royaume magique de Ravka à travers les yeux d'Alina. J'ai d'ailleurs beaucoup apprécié cette jeune femme qui apparaît dans un premier temps effacée, mais qui gagne en maturité et en force de caractère tout au long de l'histoire. Elle m'a touchée par de nombreux aspects, notamment par sa difficulté à s'affirmer au début de l'intrigue et par sa réticence vis-à-vis de son pouvoir. Son évolution est belle et agréable à suivre.

 Quant au Darkling, il est la personnification même de l'univers. Sombre, dangereux, mystérieux, ambigu, tout en nuances et incroyablement attirant. Je le confesse, je suis tombée sous son charme magnétique... Mais j'ai une bonne raison ! C'est impossible de lui résister, il est tout simplement éblouissant par sa puissance et fascinant par son aura énigmatique. Il me tarde de le retrouver et d'en apprendre plus à son sujet.

   Cependant, il y a malheureusement quelques longueurs, notamment au milieu du récit. Pendant trois jours, j'avais l'impression que l'histoire n'avançais plus, que l'héroïne s'engluait dans une routine interminable et inintéressante. Ca n'en finissait pas ! Heureusement que la suite s'est enfin manifestée, et cela valait la peine d'attendre ! A partir de la seconde moitié du récit, il n'y a plus un seul temps mort ! C'était juste impossible de poser le livre, ne serait-ce que pour manger ou dormir ! Une véritable séance d'hypnose !

  L'écriture de Leigh Bardugo est superbe, riche et fourmillante de multiples détails; c'est réellement jubilatoire ! 

   Je suis pleinement conquise par le premier tome de cette célèbre trilogie, et je commence d'emblée la suite ! Objectif ultime : finir la trilogie et les deux tomes de Six of Crows avant la sortie de l'adaptation Netflix le 23 avril prochain !

Chronique sur l'ensemble de la trilogie ici

-> Chronique Six of Crows, la duologie

-> Chronique King of Scars