Chronique

30/09/22

Julia Quinn

La Chronique des Bridgerton
Daphné

IMG-20220606-WA0207_edited.jpg

Très chers lecteurs, quelle saison !

 

Au rythme des bals et des réceptions, je vous ai narré le feuilleton haletant de la folle romance entre Mlle Daphné Bridgerton et Simon, le ténébreux duc de Hastings. Valses langoureuses, rebondissements cocasses et bagarres mémorables nous auront tenus en haleine jusqu'à l'épilogue d'un romantisme échevelé.

 

Aurons-nous le temps de reprendre notre souffle ?

Edition : J'ai Lu

Pages : 365

   Chers lecteurs,

Il semble que cette première saison londonienne ait été mouvementée pour la famille Bridgerton, et plus encore pour l'aînée des filles, Miss Daphné. Votre dévouée chroniqueuse a entendu dire que sa romance avec le mystérieux Duc de Hastings n'a pas été de tout repos. Entre les bals, commérages et autres obstacles, il s'en ait fallu de peu pour que la réputation de la jeune femme ne soit ruinée à jamais...

   Ce premier tome, centré sur Daphné, me fait penser à un macaron à la framboise : sucré, moelleux et tout coloré. C'est un vrai plaisir de suivre l'aînée des soeurs Bridgerton dans cette saison pleine de divertissements. Je connaissais déjà le principal de l'intrigue mais ça ne m'a pas du tout gênée, c'était une agréable redécouverte. Quelques éléments sont parfois clichés, mais pour une fois je ne les ai pas sentis passer. 

   Ce roman est pétillant et plein de vie. Les personnages sont drôles et enjoués, prêts à laisser leurs sentiments leur échapper. La famille Bridgerton nous met de bonne huleur, et c'est vraiment ce que je retiens.

   Le rythme est beaucoup plus lent que dans la série et contrairement à elle, il n'y a pas d'intrigues secondaires. La narration reste focalisée sur les deux amants. Pas de digression, ni de reine. Une intrigue linéaire, et c'est tout. Pourtant ce n'est pas dérangeant. On se laisser bercer par les pensées des héros qui nous livrent leurs états-d'âme.

   Néanmoins, la deuxième partie de l'intrigue est beaucoup moins prenante. L'histoire traîne en longueurs et il y a surtout beaucoup. trop. de. sexe. Dans tous les chapitres jusqu'à la fin, ça m'a un peu écoeurée. Et je tiens à signaler qu'il y a même une scène de viol décrite sur plusieurs pages... Je préfère vous prévenir car il n'y a pas un seul avertissement dans le livre. Pour une saga aussi populaire, elle n'est pas du tout ouverte à tous les publics, et je trouve assez scandaleux que rien n'indique dans la présentation du livre qu'il s'agit d'une histoire très sexuelle.

 La Chronique des Bridgerton n'est certes pas tout public, mais elle reste une saga légère et pétillante !